l'élimination des séquelles de l'utérus

Un certain nombre de maladies gynécologiques telles queprolapsus de l'utérus, le cancer, l'endométriose nécessitent une opération pour enlever l'utérus - hystérectomie. Souvent, seule une telle procédure peut soulager une femme de manifester des symptômes désagréables et parfois d'une menace à la vie. L'hystérectomie est pratiquée uniquement chez les femmes qui accouchent, car l'ablation de l'utérus exclut la possibilité d'une maternité indépendante dans le futur.

Enlèvement de l'utérus: conséquences sur la santé

Après que la femme a été informée de la nécessité d'une intervention chirurgicale, elle a peur des conséquences qui surviennent après une hystérectomie.

La vie après l'ablation de l'utérus varie: il arrive souvent qu'une femme se sente défectueuse, émotionnellement déprimée. Elle a beaucoup de peurs.

Après l'opération pour le retrait de l'utérus à la première fois une femme peut avoir des conséquences telles que:

  • l'incapacité de porter et d'avoir un enfant dans le futur;
  • la douleur associée à la cicatrisation des sutures postopératoires;
  • l'échec dans l'approvisionnement en sang des ovaires;
  • formation d'adhérences;
  • saignement;
  • violation de la miction et acte de défécation dû à l'affaiblissement des muscles du plancher pelvien;
  • thrombose des veines.

Certaines femmes peuvent avoir des symptômes de la ménopause.

Régime après l'ablation de l'utérus

Dans le cas de l'hystérectomie, une femme peutcommencez rapidement à prendre du poids. Par conséquent, vous devriez surveiller attentivement votre alimentation et s'en tenir à un régime faible en calories et faible en gras et en glucides.

Complications après le retrait de l'utérus

Dans la période de récupération, les complications suivantes peuvent survenir chez une femme:

  • écoulement purulent de la couture;
  • saignement abondant;
  • inflammation des ganglions lymphatiques inguinaux;
  • la fièvre;
  • frissons;
  • rougeur de la jambe inférieure;
  • violation de la miction.

Si vous avez au moins un type de complication, vous devez consulter un médecin.

Si une femme a enlevé l'utérus, elle présente un risque accru de développer des maladies graves telles que l'artériosclérose des vaisseaux sanguins et l'ostéoporose.

Stress physique après l'ablation de l'utérus

Les sports réguliers sont autorisés pendant la périodeaprès une hyperectomie. Cependant, il est nécessaire de réduire la charge sur le corps à un état confortable. Depuis une femme après l'enlèvement de l'utérus peut remarquer qu'elle a commencé à se fatiguer plus rapidement.

Sexe après l'élimination de l'utérus

Il y a certaines restrictions dans le sexevie après l'enlèvement de l'utérus. Ainsi, après une hystérectomie, il est nécessaire d'arrêter les relations sexuelles pendant plusieurs mois. Cela est dû au fait que pendant la période de récupération, la femme a un risque plus élevé de complications.

Après la période de réhabilitation est terminée,une femme peut mener une vie sexuelle, comme avant. Cependant, si pendant l'opération elle a eu une partie du vagin enlevée, pendant l'acte sexuel elle peut éprouver des sensations douloureuses.

Si une femme a complètement enlevé l'utérus ensembleavec les ovaires et les trompes utérines, puis l'orgasme après l'ablation de l'utérus, il peut cesser d'éprouver. Cependant, certaines femmes notent l'effet inverse: elles ont augmenté leur désir sexuel.

Le principal problème est psychologiquefacteur: une femme après l'ablation de l'utérus est plus difficile à se détendre et profiter des relations sexuelles. Elle peut devenir déprimée. Dans certains cas, le désir de sexe peut être réduit.

Climax après l'enlèvement de l'utérus

Après l'enlèvement de l'utérus d'une femme, sa ménopause survient plusieurs années plus tôt et s'appelle «ménopause chirurgicale». Ses manifestations sont les mêmes que dans le cas du climax physiologique:

  • instabilité émotionnelle;
  • anxiété accrue;
  • les troubles dépressifs;
  • perturbation du système cardiovasculaire;
  • Ostéoporose;
  • marées.

Pour soulager le degré de symptômes de la ménopause, une hormonothérapie substitutive est effectuée.

Hormonothérapie après l'ablation de l'utérus

Dans la période postopératoire, les femmes sont prescritescours d'hormonothérapie dans une combinaison d'œstrogènes et de gestagènes. Cela est dû à une carence hormonale causée par une fonction ovarienne anormale ou une absence (si elles ont été enlevées en plus de l'utérus chez la femme pendant l'opération).

Le cours du traitement commence un à deux mois après une hystérectomie.

Combien vivent après l'ablation de l'utérus?

L'espérance de vie d'une femme ne dépend pas de la présence ou de l'absence

la vie après l'ablation de l'utérus

elle a un utérus et une hormonothérapie, nommés dans la période postopératoire.</ P>

Après que la femme a été retirée de l'utérus, elle peutretourner à la vie normale. Cependant, elle n'a plus besoin de ressentir de la douleur et de l'inconfort causés par des maladies gynécologiques. Elle ne peut pas avoir peur de l'oncologie et d'autres maladies de l'utérus. Pendant les rapports sexuels, vous ne pouvez pas penser à la protection, puisque la possibilité de la conception est exclue. La tâche principale est de surmonter l'inconfort psychologique. Il faut aussi se rappeler que si une opération est inévitable, alors aucune tragédie ne s'est produite et la vie continue.