Famille monoparentale

La famille est l'un des principaux objectifs de chacunhomme, parce qu'avec elle, il passe la plus grande partie de sa vie. Combien n'auraient pas vos amis, aucun d'eux ne remplacera la chaleur et la tranquillité que donnent les proches.

Qu'est-ce qu'une famille incomplète?

Aujourd'hui, malheureusement, il est difficile de surprendre toute personnece phénomène. La définition d'une famille incomplète signifie élever un enfant par l'un des parents. Cela se produit pour diverses raisons: l'enfant est né hors mariage, la séparation des parents, le divorce ou même le décès d'un des parents. Bien sûr, une telle option n'est pas idéale pour l'enfant, mais parfois elle est source de joie, de liberté, de bonheur qui ne peut être obtenue avec la formule familiale standard. Voyons plus en détail quelle famille est considérée comme incomplète.

Types de familles monoparentales: maternelles et paternelles. Le plus souvent, la famille parentale incomplète est largement répandue. Une femme en cours de transport, d'accouchement, d'alimentation semble vivre avec l'enfant. En outre, il est admis que le soin des enfants repose sur les épaules féminines. Et le père est capable d'être éducateur. Mais en même temps, les experts croient que le père réagit aux pleurs et aux sourires de l'enfant, ainsi qu'à la femme. Une famille de père incomplet est moins commune maintenant, en raison de diverses circonstances. Les pères prennent la responsabilité d'élever un enfant dès la petite enfance, de sorte que leur absence est devenue beaucoup plus visible. Mais plus souvent, ils sont encore des soutiens de famille et des salariés plutôt que des éducateurs.

Parenting dans une famille incomplète

Quand il y a plusieurs enfants dans une telle famillecompense légèrement l'incomplétude. L'enfant plus âgé peut devenir un exemple pour le plus jeune, si les adultes se comportent correctement. On sait que dans les familles monoparentales, les enfants comptent beaucoup moins et sont plus attachés à l'émotion. Les parents qui élever des enfants dans des familles monoparentales souhaitent donner des conseils:

  1. Parlez à l'enfant et écoutez-le. Restez avec lui toujours en contact. Il est important qu'il soit entendu lorsqu'il parle de la maternelle ou de l'école.
  2. Respectez la mémoire du passé avec respect.
  3. Aidez-le à acquérir des compétences comportementales adaptées à son sexe.
  4. Ne transférez pas les fonctions des parents absents aux épaules des enfants.
  5. Essayez de vous remarquer et de revenir à la vie en famille pleine.

Caractéristiques des familles monoparentales

Dans les familles orphelines, malgré la perteles membres de la famille restants montrent la cohésion et maintiennent les liens familiaux avec tous les proches selon la ligne du défunt. Ces relations se poursuivent et sur l'introduction dans le second mariage, tk. Ceci est considéré comme la norme.

Dans les familles divorcées, l'enfant reçoit un traumatisme psychologique, un sentiment de peur, une honte. Par conséquent, il est considéré comme normal pour les espoirs de récupération du bébé, la réunification de la relation du père et de la mère.

Une jeune famille incomplète est formée lorsque le pèrecontre l'accouchement et la femme décide d'élever un enfant seul. Ensuite, il y a une menace que la mère célibataire interfère plus tard avec la propre famille de l'enfant et ne veuille pas la partager avec qui que ce soit.

Aujourd'hui, très souvent, de jeunes couples en crise d'émotion divorcent, sans penser à la façon dont leur enfant va grandir et comment

familles incomplètes

de la famille incomplète affectera son état psychologique.</ P>

Études des caractéristiques psychologiques de incomplèteles familles montrent que les enfants de ces familles sont sujets à des violations du système nerveux, qu'ils ont un rendement scolaire médiocre et qu'ils ont une faible estime de soi.

Par conséquent, avant de prendre des décisions surà propos de la composition de la famille, réfléchissez bien non pas à vos sentiments, mais à la façon dont cela affectera l'enfant. Seule la patience et la compréhension des sentiments de l'enfant peuvent créer une vraie famille et, en même temps, une enfance heureuse.